Dazibaoueb le site d'actualité

Sur Dazibaoueb, suivez toute l'actualité du web

Réserve des SCPI : un indicateur souvent négligé

Réserve des SCPI : un indicateur souvent négligé

Les Français sont toujours plus nombreux à placer une partie de leur épargne dans les SCPI, les sociétés civiles de placement immobilier. Pour cela, ils se penchent sur bon nombre de grands critères, oubliant généralement de prendre également en considération l’état des réserves des SCPI. En quoi est-ce important ?

Les critères pour bien choisir une SCPI

Au regard du bilan 2016 publié par l’ASPIM, l’Association française des sociétés de placement immobilier, les SCPI séduisent de plus en plus de particuliers à la recherche d’un bon rendement. Ainsi, la collecte nette pour l’année 2016 se monte à 5,56 milliards d’euros, établissant ainsi un nouveau record, le précédent en date remontant à 2015 avec 4,2 milliards d’euros. Il faut dire qu’avec un TDVM (Taux de distribution sur valeur de marché) de 4,63% en 2016, cela fait des SCPI l’un des placements à long terme les plus lucratifs. Mais pour avoir l’assurance d’un bon rendement, il est essentiel de prêter une attention toute particulière à un certain nombre de critères-clefs dont :
Taux de distribution de la SCPI : il s’agit d’un bon indicateur du rendement à proprement parler de la SCPI puisqu’il s’agit du dividende perçu annuellement pour chaque part détenue dans la SCPI. Taux d’occupation financier : pour faire simple, il s’agit du taux d’occupation des biens locatifs détenus par la société civile de placement immobilier. Un taux d’occupation financier fort est plutôt de bon augure.

Provisions pour gros travaux (PGR) : un critère dont le poids n’est pas à négliger. En effet, avec l’évolution permanente des normes, aussi bien pour les habitations que pour l’immobilier de bureau ou professionnel, la SCPI peut être contrainte de réaliser des travaux coûteux. Ceux-ci viendront alors immanquablement rogner sur la rentabilité de la SCPI.

Réserves de SCPI : qu’est-ce que c’est ?

En réalité, pour bien choisir une SCPI, il existe un quatrième grand critère, le report à nouveau ou RAN. Le négliger est une erreur selon https://www.scpi-online.com/ qui explique que pour réaliser un bon investissement dans la pierre-papier, il faut se soucier des réserves dont la SCPI dispose. En effet, lorsqu’une société civile de placement immobilier réalise des bénéfices, elle n’est nullement obligée de distribuer l’intégralité de la part du résultat distribuable. Mieux, une SCPI bien gérée doit toujours en conserver une partie afin de se constituer une réserve. Celle-ci est utilisée par la suite pour lisser ses résultats et pour pouvoir faire face à une baisse de ses revenus. Une manière de sécuriser les rendements futurs. En clair, une SCPI qui existe déjà depuis quelques années et qui ne dispose que de réserves peu importantes peut être un pari risqué.

About

Salut, je m'appelle Mélanie Chotard et je suis éditrice web sur Dazibaoueb. Je suis passionné d'actualité et de Buzz.

View all posts by
  • Serrurier Paris pas cher
  • livret a